© 2020 site réalisé par www.christinewinter.fr

1, rue Léon Jouhaux

31120 Balma, France

Tél : 05 62  25 70  00

Pour ce qui est de bien vieillir sur le plan nutritionnel, Hippocrate disait :

"Que la nourriture soit votre médicament".

Les fruits et les légumes contiennent des phytonutriments puissants et colorés

Saviez-vous que plus de 3 000 phytonutriments connus sont présents naturellement dans les aliments d'origine végétale? 

 

Ces centrales nutritionnelles créent des réactions biochimiques complexes et des effets bénéfiques et cicatrisants dans le corps qui ne peuvent tout simplement pas être dupliqués dans une pilule.

Les phytonutriments sont des nutriments alimentaires qui ne sont ni des vitamines ni des minéraux.

 

Ils fournissent des armes précieuses pour la prévention des maladies chroniques.

La carotte

Allez vers des fruits et des légumes colorés qui contiennent des phytonutriments. 

 

Il existe environ 600 caroténoïdes dans la nature. 

 

Le plus connu est le bêta-carotène, le pigment orange présent dans les carottes. 

 

Sur les 600 caroténoïdes, quatre contiennent de la vitamine A. 

 

Deux autres caroténoïdes contiennent de la lutéine et la zéaxanthine qui agissent comme des antioxydants pour la protection des yeux.

Prendre des caroténoïdes en compléments alimentaires peut-être un choix risqué.

Une analyse récente de 68 études de recherche sur le bêta-carotène a montré qu’il n’était pas avantageux de prendre ce caroténoïde en gellule et que, chez les fumeurs, le bêta-carotène était nocif.

 

Cela est probablement dû au fait que le bêta-carotène ne se produit pas seul dans un aliment, mais plutôt dans un mélange de substances chimiques riches en nutriments qui réagit de différentes manières dans le corps humain en bonne santé.

Ainsi, plutôt que de prendre un complément alimentaire, choisissez des aliments riches en caroténoïdes tels que les carottes, la mangue, les patates douces et la courge musquée. 

 

Les myrtilles sont un autre excellent exemple. En tant que source de vitamine C (14 mg) et de potassium (112 mg), il existe de meilleures sources de ces deux nutriments dans les oranges et les bananes. 

 

Cependant, ce sont les anthocyanes qui donnent aux myrtilles leur super pouvoir. Il a été prouvé que les myrtilles réduisaient les courbatures après l'effort. 

Les glucides des céréales complètes sont riches en magnésium.

Les pâtes de céréales complètes, le riz brun, les flocons d'avoine et le pain à 100% de blé entier sont des exemples du type de céréales riches en fibres et en nutriments qui devraient constituer le quart de votre assiette. 

 

La consommation de glucides riches en fibres vous rassasie et peut aider à perdre du poids.

Les aliments à base de céréales complètes sont également une source cachée de magnésium. Cependant, lorsque les céréales complètes sont raffinées ou transformées, leur teneur habituellement riche en magnésium n'est plus présente. 

 

Le magnésium est nécessaire dans plus de 300 réactions biochimiques, y compris la production d'énergie, la fonction musculaire et le fonctionnement immunitaire normal. 

Lorsque l'apport en magnésium est adéquate, il y a une répercussion sur l'accroissement des performances du sportif. Outre l'amélioration des performances, le magnésium est associé à la prévention du syndrome métabolique ou du prédiabète. 

Les protéines maigres.

Les protéines maigres devraient représenter environ un quart de votre assiette. 

De nouvelles recherches montrent que les protéines doivent être consommées à chaque repas pour optimiser les performances. 

 

Le yaourt grec, les blancs d’œufs, le bacon ou un sandwich au beurre font partie des bons choix protéinés pour le déjeuner.

Le bon choix réside dans la consommation de viandes maigres tout au long de la journée. 

 

La plupart des viandes contiennent des graisses saturées, ce qui devrait être limité afin de réduire les risques d'hypercholestérolémie. 

 

De nombreux athlètes et sportifs pensent qu’ils ont juste besoin de manger plus de protéines pour gagner de la masse maigre. 

 

En réalité, les calories et les lipides glucidiques aident à protéger les protéines alimentaires. 

 

Lorsque l'apport en glucides est insuffisant, les protéines peuvent être transformées par le foie, dont une partie est convertie en glucides. 

 

Un apport suffisant en glucides permet à la protéine d'être épargnée, ce qui lui permet de produire de la masse maigre. 

 

En plus d'une alimentation de haute qualité, les athlètes ont besoin d'un programme d'entraînement spécifique pour gagner de la masse musculaire.